Comme pendant longtemps, les fermes basques étaient inaccessibles aux camions collectant le lait, les paysans devaient alors porter la production de leurs vaches dans de grands pichets de lait jusqu'au chemin routier. Voilà donc l'origine du jeu pour lequel on utilise des pichets remplis de sables et pesant chacun 41 Kg.

 

     Le sportif n'a pas de limites de temps pour réaliser son exploit. Avec deux pichets à bout de bras, il doit parcourir la plus grande distance possible, jusqu'a épuisement.

Vidéo